Mon blog “TÉMOINS ABUS SEXUELS” a pour buts:
1) de libérer LA PAROLE DES VICTIMES d’abus sexuels,
2) de leur permettre de se rencontrer, “Nous ne sommes pas seuls”
3) de construire ensemble UNE CLASSIFICATION (taxonomie) des comportements des prédateurs sexuels que nous avons observés de près. Cette classification pourrait éventuellement servir à des recherches policières, forensiques, psychiatriques et religieuses de la même manière utilisée pour les investigations des institutions criminelles organisées.

LA RELIGION CATHOLIQUE A CAUSÉ UNE SOUFFRANCE MASSIVE ET IRRÉPARABLE À NOTRE SOCIÉTÉ ET A REFUSE DE NOMMER L’ABUS SEXUEL DES ENFANTS UN CRIME! EN CACHANT LES CRIMES DES PÉDOPHILES DANS SES RANGS, LE CLERGÉ CATHOLIQUE S’EST CONDUIT COMME UN GROUPE DE CRIME ORGANISÉ.

NOUS, les victimes d’abus sexuels sommes d’excellents témoins vu que NOUS ÉTIONS LÀ QUAND CES CRIMES ÉTAIENT COMMIS! C’est exactement pour ça que les évêques et Supériors veulent nous faire taire. Nous étions proches des événements, événements souvent répétés.
Notre intention est que l’abus sexuel que nous avons subi ne survienne à aucune autre personne.
Mon blog est spécialement dédié aux victimes belges d’abus sexuels par le clergé. Il est aussi ouvert à tout témoin de tout pays.
======================================
INSTRUCTIONS POUR LES PARTICIPANTS À CE BLOG (victimes ou autres témoins): Votre contribution est strictement anonyme. Je ne publie jamais les noms, ni adresse, ni contact des participants sauf si vous me l’indiquez spécifiquement. Vous pouvez m’atteindre à mon email : rgossart@gmail.com.
Choisissez un pseudonyme que j’attacherai à votre commentaire que vous pourrez reconnaitre. Vous pouvez contribuer des commentaires qui seront managés par moi et publiés s’ils sont appropriés, dans les pages “commentaires”. Vous pouvez aussi poser des questions numerotées que je mettrai sous le paragraphe “CLASSIFICATION (ou taxonomie)DES PRÉDATIONS SEXUELLES”.
Que dire sur ce blog? Je ne connais pas votre expérience. Mais, gardons notre attention sur les intentions du blog qui sont de nous rencontrer et de décrire les comportements des prédateurs sexuels: je suggère que nous décrivions ce que nous avons observé de l’abus et du prédateur: par exemple, l’age, son POIDS approximatif comparé au vôtre (important comme facteur de violence), sa fonction, son comportement, son nom si vous le pouvez légalement, le nom de l’endroit de l’abus (école, paroisse), la durée, répétition, date, moment du jour, tout détail même intime que vous décririez si vous étiez interrogé par un policier ou un investigateur spécialisé. NOUS SOMMES VICTIMES ET TÉMOINS. NOUS DÉCRIVONS LA SCÈNE D’UN CRIME ET UN CRIMINEL! Décrivez tous les événements mêmes s’ils sont prescrits!
Par mon expérience, je connais la souffrance que l’abus impose à la victime. Mais, je suggère que nous reservions la description de nos souffrances pour d’autres oreilles, thérapeutes ou notre système de support par exemple.

Comme manager du blog, je rassemblerai nos descriptions pour en faire
A- Une liste des temps, lieux, noms et circonstances des abus, renseignements qui permettrons peut-être à une autre victime de nous retrouver par mon intermédiaire, ou au moins de savoir qu’elle n’était pas la seule.
B- Une classification (taxonomie) des comportements de nos prédateurs qui pourra servir à des investigations policières, forensiques, psychiatriques et religieuses.

Combien sommes nous? En Belgique, plus de 1.150 survivants (declares) d’abus sexuels par le clergé déclarés. Il y avait plus de 1.000 prêtres pédocriminels (declares). En France? Peut-être 6.000 victimes si les proportions sont les mêmes d’un pays à l’autre. La pedocriminalite est un phenomene constant et global que supporte le clerge catholique depuis toujours.

Notez ceci: Mon avocat me dit: “Si vous avez signé un document “légal” promettant le SILENCE (gag order), votre promesse n’est pas rompue si vous ne mentionnez ni le nom de votre prédateur ni la somme d’argent reçue (par exemple, au Centre d’Arbitrage en compensation pour les abus.”)en échange pour votre silence.est
==========================================
==========================================
VERTALINK: Mijn naam is Robert Gossart. Beroep: Child Psychiatrist. Slachtoffer van seksueel misbruikaan aan het college van jezuieten in Doornik, Belgiē,. Ik ben geinteresseerd in het gedrag, psychiatrisch of crimineel, van personen die zich bezighouden met seksueel misbruik van kinderen en kwetsbare mensen. Als je ervaring of observatie van deze gedragingen heb, met nodig ik je uit om een reactie op deze blog te plaatsen. Ik hoop dat dit een discussie op gang zal brengen, een forum dat onze kennis van de pathologie van misbruikers zou kunnen verbeteren en mischien zou kunnen helpen bij PREVENTIE van mishandeling. Abuseurs en mensen die hun misdaden helpen, verzwijgen het onderwerp.. My blog is een gevecht tegen die PERFIDIEUZE STILTE.
MY BLOG BIEDT GEEN THERAPIE, GEEN JURIDISCH OF FINANCIEEL ADVIES.
==========================================
==========================================
TRANSLATION: THE GOALS OF MY BLOG “Witness of sexual abuse” are:
1) to allow the survivors of sexual abuse to speak up,
2) to possibly meet other survivors abused in similar circumstances,
3) to construct a CLASSIFICATION (a taxonomy) of predatory behaviors. PLEASE, describe the behaviors exhibited by your sexual predators. This taxonomy could eventually help forensic, psychiatric, police and religious investigators in the same way descriptions of behaviors help the search of serial criminels and of organized crime institutions. We are by definition excellent witnesses since WE WERE THERE! This is why Catholic bishops and superiors want to SILENCE US with a gag order, a promise of silence. Ils achètent notre silence with money.
My intention is that the abuse we were subjected to does not happen to anyone else. My blog is especially dedicated to the Belgian victims of sexual abuse by the clergy. My blog may also be used by anyone from any country.

===========================================

INSTRUCTIONS FOR THE PARTICIPANTS OF THE BLOG: I never publish names, addresses, contacts of the participants. PLEASE, remain anonymous if you want. Choose a pseudonym that I will attach to your comment so you will recognize it.
What to write in this blog is your choice. I do not know your experience. However, I suggest that we write down our observations of the abuser and of the abuse itself: approximate date, age and fonction of the abuser, his name if you can do so legally, his WEIGHT compared to yours, (important as a factor of violence), his behavior, the force being used, place (school, parish …), the time of the day, all details that you would tell a policeman or an investigator. LET’S NOT FORGET THAT WE ARE DESCRIBING THE SCENE OF A CRIME AND THE BEHAVIOR OF A CRIMINAL.
I am well aware of the suffering the abuse imposed on us. However, let’s keep focused on the purpose of our blog, I suggest that we reserve the descriptions of our suffering for other ears such as our therapist or our support system.
As manager of the blog, I will gather our descriptions and hopefully construct a CLASSIFICATION of the predatory behaviors. Please, describe these behaviors even if they fall under the statute of limitation. What we are looking for are co-incidences of PREDATORS, PLACES, DATES, PATTERNS OF BEHAVIORS, PREFERRED TASTES, SUPERVISION ETC …that could indicate, for example concentration AND COMMUNICATION BETWEEN pedophiles in certain cities, pedophiles with high number of victims, and where victims could find each others.

NOTE: for the victims who would have signed a promise of silence (gag order): My attorney’s word is “your promise of silence is not broken if you do not mention the name of your abuser or the amount of money received (at the Belgian center of Arbitrage for exemple) in exchange for your silence.”
====================================
====================================

CLASSIFICATION DES COMPORTEMENTS DES PRÉDATEURS SEXUELS

Ce chapitre (en construction) constituera UN RÉSUMÉ de ce BLOG. Il décrira les éléments principaux des prédations sexuelles y compris:
A- Les populations impliquées

  • 1) Les victimes, combien sommes-nous? L’un de nous a reçu notifiications de 1.150 (mille cent cinquante) victimes. Nous ne savons pas encore combien les Evêques et Supérieurs en ont comptés?
  • 2) Les prédateurs: combien? Mille, dit-on. Qui parmi eux sont des psychopathes, ou immatures, ou malades? Combien de victimes chacun? Oû sont les prédateurs connus? où sont les prédateurs qui ont quitté l’Eglise, ou qui en ont été chassés. Combien ont été puniS de prison? Combien ont été relâchés? Sont-ils surveillés?
  • 3) Ceux qui les aident ou facilitent leurs crimes ou les passent sous silence: Evêques, Pères, Supérieurs, deacons et autres collaborateurs
  • 4) les protecteurs naturels des enfants et des personnes vulnérables: parents et familles, par exemple
  • 5) les autres: “paroissiens”, public, police, juges, politiciens …

B- QUE CHERCHE LE PRÉDATEUR (liste incomplete):

_ -l’orgasme sexuel, l’attachement romantique de la victime, l’expression de son pouvoir sur un être vulnérable, la joie de berner son évêque et la société, sadisme sexuel dans la souffrance de la victime (Dutroux)? Quels sont les résultats des études faites dans les centres de soins subventionnés par l’ÉGLISE?

C- LA GESTUELLE DU PRÉDATEUR

     1) Choix et isolation de la victime, grooming, séduction, promesses, attention, affection, tendresse, cadeaux, jeux, musique, alcohol, drogues, pornographie; excuses: “éducation sexuelle, spirituelle”, “directeur de conscience” 

     2) Abus de pouvoir: effet de surprise, isolation physique de la victime: maison ou chambre particulière, porte fermée à clef, force physique des mains, du corps (poids et tailles relatives), échappée difficile, menace verbale de punition, 

3) Abus physique: – Corps contre corps, attouchements, baisers, pénétration orale, anale.

                     

D- EFFETS IMMÉDIATS SUR LA VICTIME

Fear: 1 à 10  gène/inconfort à terreur

Confusion: 1 à 10 extrême dé-personalisation, manque de vocabulaire pour créer une narration de l’abus

E-Description du prédateur: nom (si permis légalement), age, fonction, vêtements, poids approximatif (le poids: un facteur dans la violence de l’acte)

F- L’Eglise catholique offre aux prêtres pédocriminels les “facilités” suivantes:

1- Position sociale respectable, la confiance des parents et paroissiens

2- Accès facile aux victimes potentielles: catéchisme, enfant de choeur

3- Supervision très bénigne et punition très douce quand on est pris

4- La CONFESSION: Une procédure qui crée l’INTERACTION, l’ISOLEMENT et la DÉPENDANCE de la victime, la PROXIMITÉ PHYSIQUE de la victime avec le pédocriminel, et l’INTIMITÉ SEXUELLE de leur conversation.  Le SACREMENT DE CONFESSION qui PRÉTEND effacer toute faute du pédocriminel.

———————————————————————————CLASSIFICATION DES COMPORTEMENTS PRÉDATEURS (Résumé en construction)

ABUS et DÉSARROI EN BELGIQUE en 2011
– Frères de la Charité belges: quinze centres psychiatriques
quinze institutions pour handicappés
41 établissements scolaires
– Salésiens de Don Bosco
– En Janvier 2011: 180 prêtres abuseurs recensés par l’Eglise, 25 Jésuites et Salésiens de Don Bosco
– Rik Devillé, prêtre de Buizingen, recueille les noms de centaines victimes qui qui font confiance à son groupe de support
– Etienne Vermeersh, philosophe, déclare que “les pédophiles ont le droit de chercher le bonheur à leur manière” (sic)
– Monseigneur Tony Anatrella, juillet 2010, thérapeute, spécialiste en psychiatrie sociale, RECOMMANDÉ PAR UN ÉVÊQUE BELGE, nommé par le Pape Jean-Paul II “consulteur auprès du conseil pontifical pour la famille”, est reconnu prédateur sexuel.
– JANVIER 2011, CÉDRIC DE VISART DE BOCARMÉ, procureur général de Liège, refuse de saisir 475 plaintes d’abus sexuels rassemblées pas la Commission Adraenssens.
– Diocèse de Tournai, 2010: taux de non-signalement à la police 67 %
– Diocèse de Malines-Bruxelles, 2010,taux de non-signalement à la police 50 %
– Daniel Sonveaux, supérieur JésuiteS francophones, “à peine quatre cas” (sic)

Lieux et dates des abus rapportés par des victimes:

TOURNAI – Col Jésuites    1947       Rx1PJoseph . portier                                       
idem                                   1948       RPx2h      5e lat         
idem                                    1948-53    RPx3j      rhéto
idem                                    1949       Rx4Colli    p.flamand

idem                                    1948        PJPx1b  surveillan             

TOURNAI- ND Aux          19??

MONS-    19??

Institut St Jos des f ec chr

Bruxelles Ins St Louis 19?? Rmdxp?
Bruxelles Ins St Louis 19?? RmdxPirson Pr primaire
19?? Rp74Rahany ???
========================================
========================================

ICI, je liste VOS QUESTIONS NUMEROTÉES: (Proposez et discutez vos questions et réponses dans les commentaires )
Q1- Pourquoi la hiérarchie catholique hésite-t’elle à appeler l’abus sexuel un CRIME?
Q2- A part l’abus sexuel, l’Eglise Catholique en tant qu’organisation est-elle engagée dans d’autres formes d’activités criminelles? Manipulations financières?

Q3- Quel effet a eu la procédure de l’Arbitrage belge sur notre santé (mentale ou autre)? What effect did the procedure of the Belgian Arbitrage have on our health (mental or other)?

Q4- Il y a de par le monde 60 Evêques accusés d’abus sexuels contre des mineurs? Voir “bishopaccountability.com. bien documenté, avec notre Evêque de Bruges VANGELUWE inclus, impuni.

=====================================================

TAXONOMY (English translation)

This chapter (in construction) will be the central piece of the blog. It will describe the main elements of sexual predation.

A- Populations involved:

1- VICTIMS

2- PREDATORS

3- ACCOMPLICES WHO HELP, FACILITATE CRIMES, REMAIN SILENT

4- The natural protectors of children: parents for exemple

5- Others such as parishioners, the public, the media

6- Police, state agencies, judges, politicians

B- BEHAVIORS OF SEXUAL PREDATORS:

1- Predators choose their victims: age, gender preference

2- Predators isolate their victims

3- Predators prepare and groom their victims

4- The abuse itself: …

D- How does the Catholic Church facilitate the crimes of sexual predators:

a- A position respected by parents, parishioners and society

b- Easy access to potential victims

c- A benign supervision and benign punishment if the criminal is caught
d- Confession: creates physical closeness with predator, arases culpability, facilitates recisdivism

====================================
====================================

LIST OF QUESTIONS AND RESPONSES PROPOSED BY READERS

Q1- Why is the Catholic hierarchy so reluctant to label as a CRIME sexual abuse of children and of vulnerable people?

Q2- Aside from sexual abuse is the Catholic Church as an organisation engaged in other kind of crimes?

Q3- There are in the world SIXTY BISHOPS who have been accused of sexual abuse of minors? Answer: Well documented in “bishopaccountability.com“; Belgian bishop VANGELUWE is part of that shameful group.

=======================================
======================================= 

COMMENTAIRE par Robert, le 21 decembre 2017: SCANDALE au Vatican! Le pape Francois honore le Cardinal LAW et rejoint les complices d’aggressions sexuelles d’enfants. Francis officie aux funérailles de LAW! Le même LAW qui a été condamné à Boston (et dans le film SPOTLIGHT) pour faciliter des centaines d’aggressions sexuelles par des pédophiles dans son diocèse! De même, le Pape Francis laisse impuni le fameux VANGELUWE, évêque de Bruges, reconnu pédophile.

Thought from anonymous survivor: 1) using anger to heal; 2) never forgiving or forgetting; 3) being more susceptible to exploitation from having been exploited in the past (December 18 2017)

Pensee d’un survivant anonyme: 1) j’utilise l’energie de ma colere pour me soigner; 2) ne jamais pardonner, ne jamais oublier; 3) je suis plus vulnerable d’etre exploite parce que j’ai ete exploite dans le passe. (le 18 decembre 2017)
Continue reading

Robert le 13 decembre 2017: L’objectif de ce Blog est de PUBLIER les comportements criminels des prédateurs sexuels. Cet objectif va a l’encontre du SILENCE maintenu par les prédateurs et par ceux qui supportent leurs activités criminelles. Par exemple, si, comme victime, vous contribuez le nom de la place (school, paroisse, autre) ou vous avez été abusé (ou, si vous le pouvez légalement, le nom de votre abuseur) votre geste de compassion permet à une autre victime de savoir qu’elle n’était pas seule.  Si, en plus, vous décrivez le comportement de l’abuseur, vous ajoutez un élément à la construction d’une CLASSIFICATION (une TAXONOMIE) utile pour les investigations policières, forensiques et psychiatriques et aussi pour la PRÉVENTION d’abus futurs.

English translation: The goal of this Blog is to PUBLISH the criminal behaviors of sexual predators. This goal goes against the SILENCE maintained by the predators and by those who support their criminal activities. Your participation in this blog may be an act of compassion: for example, if you name the place where you were abused (or, if you legally can, the name of your abuser), another victim may learn that she or he was not alone. Your participation may also contribute to the building up of a TAXONOMY (a classification) of predatory behaviors which may be helpful for the police, psychiatric, forensic and religious investigations and for the PREVENTION of future abuse.

First blog post

Mon nom est Robert Gossart. Profession: Pédopsychiatre. Victime d’abus sexuels au Collège des Jésuites à Tournai, Belgique. Je m’intéresse aux caractères et comportements psychiatriques ou criminels des personnes qui commettent des abus sexuels contre les enfants et personnes vulnérables. Si vous avez quelqu’experience ou observation à ce sujet, je vous invite à placer un commentaire sur ce blog en m’écrivant à mon email rgossart@gmail.com. J’espère ainsi initier une discussion, un forum qui pourrait éclairer la pathologie des abuseurs et peut-être aider la PRÉVENTION des abus. Les abuseurs et les personnes qui les aident restent fermement silencieux sur ce sujet. Mon blog est une lutte contre ce  SILENCE. Mon blog n’offre ni thérapie, ni avis légal ou financier.

VERTALINK: Mijn naam is Robert Gossart. Beroep: Child Psychiatrist. Slachtoffer van seksueel misbruik aan het college van jezuieten in Doornik, Belgie. Ik ben geinsteressteerd in het gedrag, psychiatrisch of crimineel, van personen die zich bezighouden met sexsueel misbruik van kinderen en kwetsbare mensen. Als je ervaring of observatie van deze gedragingen hebt, nodig ik je uit om een reactie op deze blog te plaatsen. Ik hoop dat dit een discussie op gang zal brengen, een forum dat onze kennis van de pathologie van misbruikers zou kunnen verbetern en mischien zou kunnen helpen bij PREVENTIE van mishandeling. Abuseurs en mensen die hun misdaden helpen, verzwijgen het onderwerp. Mijn blog is een gevecht tegen die STILTE. Mijn blog biedt geen therapie, geen juridisch of financieel advies.

English translation: My name is Robert Gossart. Profession: Child Psychiatrist. Victim of sexual abuse at the College of Jesuites in Tournai, Belgium. I am interested in the behaviors, psychiatric or criminel, of individuals who engage in sexual abuse of children and of vulnerable people. If you have experience or observation of these behaviors, I invite you to place a comment on this blog email address: rgossart@gmail.com. I hope that this will initiate a discussion, a forum which might improve our knowledge of the pathology of abusers and perhaps help with PREVENTION of abuse. Abusers and people who help their crimes remain firmly silent on the subject. My blog is a fight against that SILENCE.  My blog offers no therapy, no legal or financial advice,